La redynamisation du secteur MICE en France

secteur mice france

Le tourisme d’affaires en France, bousculé par la concurrence Européenne ?

Considérée comme le leader du tourisme d’affaires, et ce depuis longtemps, la France voit toutefois d’année en année ses voisines Européennes lui voler des parts de marché. Ainsi, en 15 ans, le nombre de congrès et de séminaires d’entreprises a quasiment doublé en France, ce qui n’est pas rien, mais dans le même temps on constate que les villes de Vienne, Madrid et Barcelone, pour ne citer qu’elles, ont vu leurs chiffres multiplier par 3. Or, le tourisme d’affaires est une véritable manne financière pour l’économie Française, représentant 7,4 milliards d’euros environ par an.

Les raisons d’un certain essoufflement de la France

La France n’a pas toujours, jusqu’à présent, anticipé suffisamment pour s’adapter à l’évolution du marché de l’événementiel. La grande majorité des évènements organisés en France sont localisés dans Paris intra-muros et sa petite couronne, or la capitale française commence à être à saturation en raison de l’absence de nouveaux complexes modernes capables d’accueillir des congrès d’envergures internationales.

De plus, les grandes métropoles françaises n’ont pas toutes pris totalement conscience de l’enjeu économique du tourisme d’affaires et n’ont pas toutes créé les infrastructures nécessaires pour pouvoir recevoir des évènements de grande ampleur.

L’autre frein au développement du tourisme d’affaires est la tarification des nuitées à Paris, qui reste très élevée par rapport à d’autres villes Européennes comme Berlin, à l’heure où de nombreuses entreprises prônent les restrictions budgétaires.

La France et ses atouts : une vraie volonté de redynamiser le secteur MICE

La situation est pour autant loin d’être dramatique, et Paris a d’ailleurs été désignée la première destination mondiale d’accueil des congrès en 2015. Le pays compte globalement de très nombreuses infrastructures, parfaites pour l’organisation d’évènements à échelle humaine mais également pour des congrès internationaux ; en effet, la France est dotée de 80 parcs d’expositions et de pas moins de 120 salles de congrès. Par ailleurs, son réseau de transport intra et intercité très bien développé facilite et favorise les échanges.

Pour rester compétitive, la France fait également preuve d’imagination pour développer de nouveaux concepts basés sur le terroir de ses régions, comme l’oenotourisme. La construction du Grand Paris, dans les prochaines années, devrait par ailleurs voir fleurir de nouvelles structures dédiées aux grands évènements en Ile-de-France avec un hébergement adapté aux clients des salons et foires, alors que dans le même temps, des programmes de rénovation des centres de congrès dans les régions vont offrir de nouvelles opportunités pour l’organisation d’évènements à venir.

Si la France se voit challengée, elle n’est donc pas en reste et devrait, grâce à ces nouvelles initiatives, conserver et confirmer sa place de leader du tourisme d’affaires Européen pour les années à venir.

Source : lemonde-emploi.blog.lemonde.fr

Pauline Delon

Pauline Delon - Chef de Projet

Arrivée à l’agence en 2012, notre Responsable de projet digital gère d’une main de maître la plateforme InvitYou. Sur les terrains de sport comme dans la gestion de ses événements, Pauline a toujours une longueur d’avance !

Autres articles (83)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *