L’économie collaborative & l’entreprise : nouvelles problématiques & nouveaux enjeux

economie collaborative entreprise

L’entreprise serait-elle menacée par l’économie collaborative et la consommation de masse ? Et quand est-il de ces nouveaux usages dans le cadre des déplacements et séjours professionnels ou de l’organisation d’événements d’entreprise ?

Comment s’adapter aux nouveaux modèles économiques ?

Utiliser un produit plutôt que de le posséder. Le partager plutôt que de le conserver pour soi. Telles sont les philosophies de l’économie collaborative : produire en commun, s’organiser en réseau, mutualiser les biens, les outils et les espaces par le biais de plateformes internet. La consommation devient alors collaborative par l’intermédiaire du covoiturage, le financement grâce au crowdfunding et la production par l’arrivée de l’imprimante 3D. Face à ces nouveaux modèles économiques, les entreprises sont désormais confrontées à de véritables enjeux en matière de coûts, d’habitude de consommation et de sécurité. Mais comment font-elles face ?

Les nouveaux modèles économiques

Internet a transformé notre façon de consommer. Nous n’achetons plus, nous louons ou nous troquons ! Pourquoi ? Premièrement, les prix sont attractifs. Deuxièmement, la qualité des services est séduisante et troisièmement, l’e-réputation rassure le consommateur. Et ce nouveau mode de consommation s’est étendu au voyage d’affaires. Certains salariés préféreront ainsi réserver un appartement auprès d’une plateforme de réservation de logements de particuliers plutôt que de séjourner dans un hôtel. Ils auront également recours à un chauffeur VTC plutôt qu’à un chauffeur de taxi. Ils préfèreront booker un dîner chez l’habitant qu’au restaurant. Quels problèmes pourraient alors rencontrer l’entreprise avec ces nouveaux comportements ?

Sécurité et conformité au cœur des entreprises

Peu d’entreprises incluent ces politiques de réservation. Deux raisons à cela : la première prend en compte les accords tarifaires que l’entreprise négocie avec différents prestataires de voyages (agences et compagnies aériennes). Mais ces tarifs préférentiels n’arrivant pas toujours à concurrencer ceux des nouvelles technologies contraignent les salariés à préférer les nouveaux modèles économiques et les prestataires de voyage à développer de nouvelles idées. L’entreprise, elle, tenue par un gage de conformité ne peut aller à l’encontre des accords définis avec les prestataires; le deuxième problème auquel l’entreprise est confrontée concerne la sécurité : comment localiser ces voyageurs et comment s’assurer qu’ils sont en sécurité lorsque l’entreprise ne réserve pas pour eux ?

Le voyage d’affaires revisité

Nombreux sont les salariés à prolonger leurs voyages professionnels, mais à des fins personnelles. On appelle cela « le bleisure » (contraction de « business & leisure »). Les acteurs du voyage ont donc suivi la tendance en investissant massivement dans le développement d’applications mobiles et de programmes de fidélisation. Les offres sont ainsi ciblées à vos attentes et reçues sur votre Smartphone si l’application est installée. Ces offres ont cependant un impact sur la gestion des dépenses et du programme initialement mis en place.

Vers une régulation ?

En France, certains acteurs critiquent cette économie collaborative. Les taxis s’en prennent aux conducteurs réalisant des services de transport. Les hôteliers sont confrontés à la hausse des réservations faîtes dans des appartements de particuliers. Face à ces protestations, le gouvernement a décidé d’étudier plusieurs pistes afin de réguler l’économie collaborative. En septembre 2015, une franchise de 5000€ avait été évoquée dans un rapport de la commission des Finances du Sénat. Les plateformes transmettraient les revenus des particuliers à un central, qui les communiquerait directement au fisc.

C’est une véritable mise à jour des procédures et des comportements au travail qui attend l’entreprise aujourd’hui. L’économie collaborative n’est pas menaçante mais elle doit être considérée.

Source : Emmanuel Vergé, directeur marketing de Concur France pour www.deplacementspros.com

Pauline Delon

Pauline Delon - Chef de Projet

Arrivée à l’agence en 2012, notre Responsable de projet digital gère d’une main de maître la plateforme InvitYou. Sur les terrains de sport comme dans la gestion de ses événements, Pauline a toujours une longueur d’avance !

Autres articles (82)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *