Evénementiel : le bilan d’Anthony Babkine et Thierry Reboul

evenementiel nouvelles technologies

Dans son émission Hebdo Com, BFM Business a récemment reçu Thierry Reboul, fondateur et président de l’agence Ubi Bene, et Anthony Babkine, directeur général adjoint de TBWA/Corporate.

Tous deux ont échangé sur l’actualité de l’événementiel ces derniers mois et confronté leurs points de vue. Retour sur cette interview bilan !

 

Prise de risques et innovations en événementiel

Alors que beaucoup se préoccupent de l’avenir de l’événementiel et du tourisme d’affaires (principalement pour des raisons budgétaires), les deux professionnels interviewés se sont montrés confiants et globalement satisfaits de l’année passée.

Bien que 2017 ait été marquée par ses différentes périodes électorales, un facteur influençant forcement l’économie et l’organisation d’événements, le secteur a tout de même connu de beaux succès. Ont entre autres été évoqués les Jeux Olympiques de 2024 à Paris, l’installation d’une tyrolienne au deuxième étage de la Tour Eiffel pour Perrier, on encore la mise en place d’une piste d’athlétisme sur la Seine. Deux initiatives nées de celui qui a été surnommé le « sale gosse » de l’événementiel, Thierry Reboul !

Pour les deux experts interrogés, la création d’événements innovants et percutants reste possible malgré un contexte sécuritaire renforcé. La clé de la réussite ? L’envie, simplement !

 

L’ascension des réseaux sociaux et des nouvelles technologies dans l’événementiel

Journalistes et interviewés ont consacré une importante partie de l’échange à l’utilisation des réseaux sociaux et des nouvelles technologies.

Comme l’a souligné Anthony Babkine, les événements sont des médias qui trouvent dans les réseaux sociaux des caisses de résonnance. Plus l’événement rencontre du succès, plus les membres du public ont envie de partager leur vécu de façon individuelle… et donc de multiplier les retombées de la manifestation ! Par leur biais, même des personnes qui ne sont pas présentes ont l’opportunité de vivre une expérience immersive.

La visibilité de l’événement repose ainsi en partie sur l’intérêt qu’en retirent les participants. Leurs organisateurs disposent donc d’un levier pour maîtriser leur communication. Libre à eux de proposer des concepts attractifs, percutants et cohésifs (à l’aide des nouvelles technologies comme par exemple la VR), et de fournir au public les outils adéquates pour partager leur expérience.

Bien que la diffusion de contenus instantanés soit un véritable atout, messieurs Reboul et Babkine ont tous deux souligné qu’un live doit être préparé minutieusement. Les images diffusées doivent être qualitatives et refléter l’identité de l’événement : un dispositif automatiquement pensé en amont ! Pour eux, il est important de s’interroger sur la façon dont s’écrit une histoire. Comment créer de l’engagement et être sûr que le message initial ne soit pas détourné ?

L’un des moyens d’y parvenir : le spectaculaire !

Visionnez la vidéo.

A lire également sur Corpo’Events :

Elodie Tudela

Elodie Tudela - Directrice Générale

Directrice Générale de Corpo’Events, Elodie s’investit à 200% (minimum !) dans tout ce qu’elle entreprend. Son mot d’ordre, vous l’aurez deviné : le dépassement de soi ! Humaine et dynamique, notre sportive électrise tous vos projets événementiels et veille au bien-être de vos invités.

Autres articles (25)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *