Les nouveaux objectifs du séminaire d’entreprise

séminaire d'entreprise

Avec la crise économique, les attentes en termes de séminaire d’entreprise se sont modifiées. Désormais, les organisateurs sont attentifs aux retombées de tels événements notamment sur l’efficacité au travail. De plus en plus, les entreprises interrogent cet impact par le prisme de questionnaires d’évaluations précis et détaillés.

Fin de la simple pause distrayante

Si auparavant, le séminaire d’entreprise marquait une parenthèse bienvenue après de longs mois de labeurs soutenus, aujourd’hui, il s’agit de transmettre aux collaborateurs la stratégie entrepreneuriale à venir.

L’objectif est également de favoriser la cohésion d’équipes, souvent mise à mal par le contexte de crise économique, la peur du chômage et les bouleversements de gestion managériale. Les entreprises cherchent enfin à conserver leurs meilleurs éléments, d’autant plus courtisés ces dernières années.

En effet, bien souvent, le séminaire d’entreprise suit une réorganisation interne. Il faut créer un lien entre des équipes autrefois concurrentes, dispatchées à travers plusieurs pays, ou de fonctions différentes. Transmettre les perspectives et renforcer la motivation des équipes constituent donc les éléments moteurs d’un séminaire d’entreprises.

Des budgets davantage contraints

Si l’efficacité est de mise pour la nature des activités, elle l’est également dans la gestion budgétaire allouée à ces événements. Les entreprises sont attentives aux dépenses et bannissent aujourd’hui les événements à l’autre bout du monde, et les activités considérées bling bling à l’efficience justement floue.

Le temps libre au cours d’un séminaire s’est réduit, les prestataires d’activités annexes ressentant bien ce changement d’attitudes. La soirée de clôture est aussi impactée, le temps des périodes dispendieuses étant révolu. Les lieux d’hébergement ne sont plus établis dans les châteaux et autres palaces. Les logements moins couteux et plus originaux sont favorisés. Néanmoins, ils doivent continuer à assurer les services et les commodités attendus comme la connexion Wifi, les salles de travail, etc.

Des activités tournées vers l’expérience collective

Les organisateurs ne misent plus sur les longues séances inaugurales marquant le séjour. L’ouverture est plus courte et laisse la parole à un expert qui peut être connu médiatiquement.

Ce discours est aussitôt suivi d’ateliers collaboratifs dans des espaces moins formatés. Il peut s’agir de balades en plein air, d’échanges en binômes, d’ateliers dédiés à la bonne humeur, etc. Pour un public plus jeune, les serious games procurent de parfaites mises en situation tout en s’amusant.

Les activités extérieures sont également moins nombreuses, le temps d’un séjour incentive s’étant singulièrement abaissé. Le retour au savoir-local et aux questions environnementales devancent enfin des activités plus traditionnelles. L’objectif est de donner du sens à ce que l’on fait, et ne vise plus uniquement l’aspect sensationnel.

Source : business.lesechos.fr

Pauline Delon

Pauline Delon - Chef de Projet

Arrivée à l’agence en 2012, notre Responsable de projet digital gère d’une main de maître la plateforme InvitYou. Sur les terrains de sport comme dans la gestion de ses événements, Pauline a toujours une longueur d’avance !

Autres articles (82)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *