Voyages d’affaires en Europe : la GBTA sort son rapport prévisionnel

Marché Mice en Europe

La Global Business Travel Association (GBTA) a publié le 16 novembre son rapport prospectif sur les voyages d’affaires en Europe, faisant apparaître une évolution des dépenses de voyage professionnel toujours positive, mais pointant cependant les incertitudes liées au Brexit.

Quelles seront les conséquences du Brexit ?

L’impact immédiat du Brexit réside dans l’incertitude créée par le résultat surprise du référendum britannique du mois de juin 2016 : la date de la mis en œuvre de l’article 50, qui marquera le début de la sortie du Royaume Uni de l’Union Européenne, n’est pas encore connue avec certitude, et les règles applicables à l’issue de la sortie effective du Royaume Uni le sont encore moins.

Les conditions d’entrées et de travail des européens au Royaume Uni et, à l’inverse, des britanniques en Europe sont susceptibles à terme de limiter les voyages d’affaires si elles sont trop restrictives (par exemple en cas d’instauration de visa pour les uns et les autres). La fin de l’ouverture du ciel européen aux compagnies britanniques est de plus susceptible d’influencer le marché global du transport aérien européen, en diminuant la concurrence sur ce marché et donc en favorisant une remontée des tarifs.

Des prévisions de croissance diverses pour les principaux marchés européens

Les prévisions de la GBTA, bien que légèrement révisées à la baisse, font néanmoins apparaître une croissance solide du marché européen des voyages d’affaires en 2016 (+ 6,0%) et, dans une moindre mesure, en 2017 (+ 4,7%).

Les taux de croissance attendus sont néanmoins très variables suivant les pays : le marché allemand est le plus dynamique (+ 7,5% / an), reflétant en cela la robustesse actuelle de l’économie allemande, alors qu’à l’inverse les prévisions pour l’Italie (+ 2,6% / an) sont les plus faibles des cinq grandes économies européennes, en raison des incertitudes concernant aussi bien l’avenir politique de l’Italie que la solidité des banques dans la péninsule.

La croissance prévue pour la France (+ 4,2% / an) est quant à elle un peu en dessous de la moyenne européenne : le marché du voyage d’affaires en France a été moins affecté les années précédentes par la crise, mais il rebondit moins désormais. Les prévisions pour le Royaume-Uni  (+ 4,7% / an) sont un peu supérieures, malgré l’incertitude créée par le Brexit, tandis que celles pour l’Espagne (+ 6,5% / an) reflètent elles la vigoureuse reprise d’une économie qui a été précédemment très fortement affectée par la crise.

Source : www.deplacementspros.com

A lire également sur le blog de Corpo’ Events :

Pauline Delon

Pauline Delon - Chef de Projet

Arrivée à l’agence en 2012, notre Responsable de projet digital gère d’une main de maître la plateforme InvitYou. Sur les terrains de sport comme dans la gestion de ses événements, Pauline a toujours une longueur d’avance !

Autres articles (82)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *